• Plusieurs pièces médicales de Molière : le médecin malgré lui, le malade imaginaire, le médecin volant et l’amour médecin



    Quand une littérature ancienne revient sur le devant de la scène.

  • Ces pièces sur le discours médical redeviennent d’actualité à cause du scientisme ambiant qui hypertrophie la place des sciences et du monde médical dans la vie politique.

    Leur point commun est qu’elles décrivent différents types de médecins, dont un bien réel, archétypique et intemporel qui cherche à vous manipuler en vous faisant peur : le charlatan et ses locomotives d’escroqueries.

    Celui-ci se présentant toujours en docte docteur évidemment (suivez-notre regard). Or, un médecin impétueux qui sait le grec et le latin sans s’appliquer dans ses soins serait quelqu’un d’autant plus atroce et d’abominable par soi.

    Profitez donc des vacances scolaires pour vous cultiver en honnête homme. Il serait délétère et cela constituerait du temps perdu que de se laisser tourmenter par une actualité angoissante, de perdre confiance en soi, de se plonger dans la stupeur et l’inactivité… : verser des larmes de crocodiles est hors de saison !

    Enfin, cela fait du bien d’avoir l’impression de vivre encore en France pendant ces quelques heures de projection. Dans ces tournages, la distanciation asociale n’était point loi générale !

    -*-

    – Le médecin malgré lui commence fort avec une scène drolatique de ménage guère très féministe derechef, plutôt machiste (valeurs viriles), mais pas du tout misogyne pour autant – s’il est encore permis de faire dans la subtilité ! Aristocratie et paysannerie sont exposés dans cette pièce de théâtre qui mélange comédie à l’italienne, tradition comique française et fabliaux médiévaux. Voici une bonne pièce grivoise, une satire de la crédulité, qui parodie les pratiques médicales afin de mieux dénoncer le charlatanisme avéré.

    – Le malade imaginaire est l’ultime comédie de Molière, de renommée publique, elle évoque une maladie mentale – plus répandue qu’il n’y paraît – attestée par la psychologie, qui est une autre science sociale. Pièce plus musicale, les compositions de Marc-Antoine Charpentier, successeur de Jean-Baptiste Lully, alimentent les différentes scènes. Les facéties et le burlesque sont derechef de rigueurs dans ce drame raconté qui mêle l’histoire d’un foyer avec les flèches de Cupidon (l’amour).

    – Le Médecin volant, ou “medico volante”, est une farce tirée du schéma traditionnel italien type “commedia dell’arte” tout en étant héritée de la tradition française. Le texte dénonce aussi le charlatanisme, l’hâblerie et la forfanterie, et le contexte est encore et toujours royal, médiéval et familial. Nous vous proposons ici une représentation parmi les plus courtes.

    L’Amour médecin est une comédie-ballet, il s’agit de la première pièce mise en scène par Molière et sa troupe du Roy sous Louis XIV. Les thèmes avoisinent les autres, le docteur y est décrit comme celui cherchant à faire mourir les gens en bonne santé malgré ses milles erreurs objectives qui sont moquées de nouveau. Hippocrate (et non hypocrites !) demeure souvent revendiqué dans cette représentation québecoise ou la surreprésentation féminine est de mise :


  • Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

  • 1 commentaire




    […] sein de cette dystopie totale incarnée par la République fWançaise. Nous avons tout au plus des médecins de Molière enfermés dans la dialectique labyrinthique  « confinement/vaccin »  au lieu de parler […]


    Répondre