• Maîtriser les crypto-monnaies en 30 minutes – Sans concession



    Allier l’*utile à l’*agréable, la liberté économique au NS!

  • Si vous ne connaissez rien aux crypto-monnaies, que vous êtes désireux de pousser un peu le sujet, de gagner en liberté et de découvrir un autre monde économique de possible, l’équipe de Vincent Reynouard (nous méconnaissons dans quelle mesure il en est le « co-rédacteur ») a rédigé pour vous un petit guide qui répond à toutes les questions (et objections) classiques à leur sujet et vous permettra de maîtriser les crypto-monnaies en 30 minutes, ou du moins d’avoir le socle nécessaire à leur compréhension. « Jetez-y un œil: cela fera frémir le gouverne-ment! ».

    Sans concession (PDF complet dans l’article)

    Je ne comprends rien aux crypto-monnaies. Pour commencer, qu’est-ce qu’une crypto-monnaie? Et quel est l’intérêt d’utiliser les crypto-monnaies?

    R. Une crypto-monnaie est une monnaie numérique qui fonctionne via un réseau informatique décentralisé. Ce dernier point — réseau décentralisé — est précisément ce qui fait tout l’intérêt des crypto-monnaies pour nous autres résistants : dans un réseau décentralisé, il n’existe aucun organisme financier pour vous censurer, et les capitaux en crypto-monnaies ne peuvent être ni saisis ni gelés par aucun huissier.

    À l’heure actuelle, les crypto-monnaies constituent un espace de liberté financière qui échappe encore aux gouvernements. C’est donc une opportunité à saisir pour tous les dissidents et les exclus du système.

    Un autre intérêt des crypto-monnaies, c’est leur efficacité pour les transactions internationales. Lorsque vous achetez un livre sur un site britannique, il est bien rare que vous payiez en livres sterling depuis un compte britannique. Par conséquent, votre banque en profite pour vous faire payer des frais de change, voire aussi des frais de dossier, et le transfert d’argent n’est finalisé qu’au bout de plusieurs jours. Les crypto-monnaies ne connaissent pas ces limitations : un virement international ne vous coûte rien et s’effectue en l’espace de quelques dizaines de minutes, voire de quelques secondes pour les réseaux les plus rapides (pas de panique, nous reparlerons des réseaux plus loin) .

    Le Bitcoin fut la première crypto-monnaie créée. Elle demeure la plus célèbre et la plus répandue, mais il en existe bien d’autres, certaines bien plus pratiques au quotidien que le Bitcoin. Nous y reviendrons dans quelques instants.

    Bon. Mais ne faut-il pas de solides connaissances en informatique et en investissement boursier pour utiliser les crypto-monnaies? (…)

    Maîtriser les crypto-monnaies en 30 minutes


  • Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

  • 6 commentaires




    merci, je vais regarder ça


    Répondre

    Article d'autant plus intéressant qu'il provient du réseau natio... Par contre, et sauf erreur, le sujet du gain n'est pas traité. Comment se génère un gain et s'effectue l'opération de la prise de bénéfice...??


    Répondre

    Je crois que M. Reynouard préférait axer sur le fait de sortir des réseaux bancaires officiels. Et c'est ainsi qu'il n'est traité que de monnaie numérique stable, un peu comme à Démocratie participative. Lorsque l'on retire pour gagner des sous au bon moment, on récupère des euros, ce qui nous fait revenir au point de départ. Mais si cela vous intéresse, il y a des cours un peu partout sur le sujet, comme à l'école en ligne Udemy par exemple.


    Répondre

    Beaucoup d'entre nous sont dans des situations difficiles et recherche un moyen de "s'en sortir", l'article est intéressant mais sur le "fond", un néophyte aura beaucoup de mal à se lancer dans ce type de transactions... On reste en fait dans l'inconnu. N'y aurait il pas la possibilité de publier un article sur le même sujet mais orienté aux possibilités de gains...?


    Répondre

    L'idéal est d'avoir un petit groupe d'amis qui connaissent. Dans les milieux nationalistes il y a un gain d’intérêt pour cela. Je ne sais pas où vous vous situez mais essayer de rejoindre une section d'extrême droite je ne sais pas.


    Répondre

    ...Je me "situe" à 17 000 km de la Fwansse. Pas beaucoup de section d'extrême droite française dans mon coin. Merci pour votre réponse.


    Répondre