• Le site « Ils sommes partout » a disparu des radars



    Antisémitisme et collaborationnisme ne sont pas des arguments très commerciaux !

  • Samuel Goujon, créateur du site “Nous sommes partout” a été déféré et mis en examen.

    Il a été mis en examen notamment pour injure publique à raison de l’origine, de l’appartenance à une ethnie, une race ou une religion, provocation publique à la discrimination, à la haine, à la violence et provocation publique à commettre des atteintes volontaires à la vie.

    L’homme avait notamment participé à la création de Damoclès.

    France, pays de liberté…

    Les personnes engagées sont désormais dans l’obligation de fuir ce pays pour éviter la prison, comme à l’époque les intellectuels fuyaient l’URSS.

    Canal Natio sur TeleGram

    PS. La réaction de Darmanin ne s’est pas faite attendre (HuffingtonPost) !


  • Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

  • 3 commentaires




    Bonjour, quelqu'un sait il si un site miroir de "Je suis partout" aurait vu le jour ? Merci. Bonne journée.


    Répondre

    […] qui restent humbles et ne font pas de spectacle. Pour cela, Damien Tarel le gifleur de Macron, Samuel Goujon du site ‘Nous sommes partout’ et Cassandre Fristot méritent notre indéfectible […]


    Répondre

    […] changer un peu de la présence féminine à droite, et suite aux soucis politiques de Samuel Goujon ou de Manu du Réveil des Moutons, parlons un peu de Damien Tarel, notre anarcho-royaliste (un […]


    Répondre