• « Ryssen, Soral, Reynouard, Daillet, Livernette, Chabloz, pass sanitaire et attentat », entretien d’avril 2021 avec Jérôme Bourbon (VIDÉO)



    Actualité, plaisanterie et radicalité.

  • Description : 35e entretien rivarolien du mois d’avril 2021 entre MM. Jérôme Bourbon et Florian Rouanet.

    Sujets : élections présidentielles, censure de YouTube contre France soir, « cancel culture », attentat à Rambouillet, agression au domicile de Bernard Tapie ; Covid-19, 3e confinement, vaccination et passeport sanitaire ; réquisition contre Alain Soral, remise en liberté de Hervé Ryssen, prison ferme pour Johan Livernette et Alison Chabloz, éventuelle extradition de Vincent Reynouard, affaire Mia avec Rémi Daillet ; Écrits de Paris, Rivarol, etc.

    HEBDOMADAIRE DE RIVAROL.


  • Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

  • 1 commentaire




    Durée : 1:18:13. Consommation sur « Odysee » : 620 Mo. | Je vous remercie pour avoir, malgré des emplois du temps apparemment assez pesants, pris le temps de faire cette vidéo où vos qualités respectives font mouche une fois plus. | Hervé Ryssen, tant de fois jugé par la 17e chambre correctionnelle, et arrêté un 17 (septembre 2020, veille de « Roch ha Chana », le nouvel an [la « tête l'année »] du judaïsme rabbinique, jour où le Juif pratiquant doit se couper les cheveux, se plonger dans un bain ou sinon se doucher avec 12,5 litres d'eau, et revêtir des habits de fête par confiance envers « ha Chem » ; « chana tova » = « bonne année »), écroué à Fleury-Mérogis le lendemain, enfin libéré un 17 (en avril 2021, donc après 7 mois)… Ceux qui ont du flair auront pu jouer les bons numéros. | Cette affaire et l'affaire Chabloz sont les plus inquiétantes ; le grotesque d'associer le révisionnisme ou des travaux critiques sur le judaïsme à des massacres en les faisant dépendre d'un même service de police nous fait atteindre, en plus d'un nouveau degré de répression, un ridicule soviétique qu'on retrouve aussi dans le conformisme idéologique de la presse. Qu'il ait été possible d'incarcérer 7 mois (du 17 au 17… après passages devant la 17e…) un auteur pour ses écrits est fort inquiétant. Que le Royaume-Uni en arrive à condamner par la bande le révisionnisme ne l'est pas moins. Ces sujets cruciaux dévoilent le visage réel de nos régimes. Et la peine à mon sens proprement extravangante requise contre Alain Soral (quoi qu'on pense de sa personnalité) est un autre très grave signe allant dans ce même sens.| Encore un signe du temps soviétique que nous vivons : un femme a donc dénoncé sa propre fille, coupable de regarder d'un mauvais œil la « 5 G » et ces thérapies géniques que la presse qualifie de « vaccins ». À la suite de cette dénonciation, les tribunaux ont retiré la garde de son enfant à cette sceptique, et l'ont confiée à la « signaleuse » (ce qui heurte autant mes oreilles que le mot délation heurte mon jugement), mère de la femme dénoncée et grand-mère de la fille à elle confiée… 2021, une grande année pour notre civilisation. | Toujours en me rapportant au précédent soviétique, j'évoquerai le témoignage d'un dissident de ce régime qui expliquait qu'il ne fallait pas révéler à ses enfants l'immensité de l'imposture des vérités officielles, de crainte de les rendre inadaptés au monde dans lequel ils devront vivre, mais en privé refuser devant eux toutes les compromissions consistant à en cautionner les injustices et la répression, simplement par l'exemple de sa propre attitude et sans chercher à l'imposer. Ainsi on leur éviterait de devenir des robots prêts à accepter toutes les iniquités du régime. | Il paraît qu'aujourd'hui certains réussissent à faire des enfants sains en leur disant toute la vérité : je suppose qu'il y faut une bonne dose d'humour et de gaieté. | Quoi qu'il en soit, le régime pour atteindre un tel niveau de répression doit être pris dans un tourbillon, grisé par une impunité qui lui fait estimer n'avoir jamais à craindre la réciproque de ce qu'il accomplit ou au contraire affolé du rétrécissement de la base d'acceptation de ses mots d'ordre. | L'attentat à Rambouillet est caractéristique : une policière, âgé de 49 ans, mariée, mère de deux filles (de 13 et de 19 ans), égorgée dans le sas d'entrée d'un commissariat (!) par un ancien clandestin, régularisé en 2017 (sous Macron) en vertu d'une circulaire de 2012 (de Valls). Nos gouvernants font tous ensemble un régime débonnaire avec les étrangers et les moudjahidines (de Syrie par exemple) et qui fait peser toute sa répression sur les « fachistes », vrais ou supposés, contre lesquels tout semble permis dorénavant en fait de répression, comme on l'a vu. | Mon avis de spectateur quant à la question posée à la fin de la vidéo : personnellement je suivrais volontiers et en fait avec plaisir un second numéro mensuel, et le souvenir des commentaires sous celles que diffusaient youtube me laisse penser que ce serait l'opinion générale ; il faudrait toutefois que ce soit compatible avec vos autres activités car, même du point de vue égoïste de celui qui regarde, les chaînes qui s'astreignent à un programme au delà de leurs forces perdent vite en intérêt. | Merci à Rivarol, à Jérôme Bourbon et à vous, Florian Rouanet !


    Répondre