• « La fabrique du mensonge – Fake news sur ordonnance » sketch foireux sur France 5



    S’ajoute un nouveau documentaire bien pensant à la liste !

  • Les Inconnus nous manquent !

    Alors que nous apprenions, il y a peu que la chaîne YouTube de France Soir se faisait cartonner pour avoir diffuser un entretien « complot » avec Jean-Marie Bigard, nous vous proposons à la vue, ce documentaire traitant des « fausses nouvelles », vraies ou supposées, contre lesdits populisme, complotisme, etc.

    À vrai dire, au départ, je ne m’attendais pas à un documentaire de fake-checker à deux balles. Vous savez, ces bons à rien payés des montagnes d’or pour discréditer toute la journée ce qui n’aide pas à conserver leurs prébendes et influences de gros nuls à en crever ?

    Le documentaire est incomplet et insatisfaisant, il se moque de deux-trois trucs farfelus d’Hold Up (1re version), mais ne répond rien sur tout le reste. Voilà qui n’est pas très rassurant par ailleurs… Car nous vivons une époque de mensonge et de banalisation du mal, c’est pourquoi des gens meurent plus que d’habitude, et ce, dans l’indifférence générale (affaire Rivotril, AstraZeneca, etc.).  C’est vraiment un condensé d’inversions accusatoires, et de surcroît, nous ne pensons toujours pas que certains docteurs rationnels passés dans Hold Up fassent partie de la prétendue assemblée des fous…

    Le Great Reset cristallise toutes les théories du complot comme il l’a été rappeler à de maints reprises, et parmi elles, se trouvent certes des allumés du ciboulot (ex: Shwab serait en mesure de vous assassiner en utilisant la 5G pour se connecter sur vos nanoparticules, etc.). Sauf que cette formule de grande réinitialisation (langage numérique introduit en politique, après l’utilisation du langage bancaire tel que « gouvernance » au lieu de gouvernement, etc.) vient du big boss du World Economic Forum, ce qui n’est même pas rapporté ici. Cela se traduit par un « néo-communisme » d’entreprise, un projet capitaliste sécuritaire qui tente à concentrer toutes les richesses à l’avantage de l’hyperclasse mondiale, soit visant à une domination sans partage, sans subsidiarité politico-économique.

    Do not worry, the last boss of Stars Wars is waiting you.

    Aussi, il est dit benoîtement dans ce reportage que YouTube et Facebook sont des plateformes qui censurent que depuis tout récemment, soit l’année 2020. Il n’en est rien, ceux qui sont nationalistes savent parfaitement que cela fait bien plutôt une décennie entière que la censure s’exerce là-dessus contre les véritables opposants. La censure s’est juste amplifiée ces dernières années.

    Par contre, les différents intervenants ont réussi à cibler les excès d’E&R (Égalité & Réconciliation), relayant le foldingue Thierry Casasnovas – ce charlatan abusant des gens croit faire une révolution médicinale avec ses vidéos devenues virales sur le net. Ici ils tapent là où ça fait mal, parce que nous avons une responsabilité à relayer des bêtises sur nos vitrines. Il ne faut pas se permettre « n’importe quoi, avec n’importe qui », sous prétexte que nous sommes de superbes « dissidents » (sic).

    Profitons donc de cette crise à toutes échelles (spirituelle, économique et politique) pour mettre en avant nos solutions et soigner la Cité. Le pire des virus est celui qui tue l’âme.

    Sujets : Brexit, Russie, Gates, Conspiracy Watch, confinement et vaccin…


  • Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

  • 1 commentaire




    Ce documentaire sur la 5 que je ne perdrai pas de temps à regarder est hélas, la réponse à toutes ces théories farfelues, ces c...ies érigées en certitudes, en dogmes qui nous desservent et que je n'ai de cesse de dénoncer comme vous le faîtes. (cf mon commentaire sur la réponse de l'abbé Rioult à V. Reynouard). Mais si le système se sent obligé de produire de tels documentaires c'est qu'il doit se sentir un peu menacé dans sa propagande. Pas de problème pour moi: les chiens aboient la caravane passe...


    Répondre