• Affaire : la jeune identitaire Thaïs d’Escufon passée chez Hanouna



    Un OVNI politiquement imparfait atterrit sur le plateau.

  • Vous remarquerez que la droite radicale classique (notamment parce que réputée plus « judéo-centrée ») est toujours absente de ces plateaux télés que ce soit sur Touche pas à mon poste ou sur TV Liberté… Au moins, cela a le mérite de signifier que nous sommes davantage craints :

    L’erreur fondamentale des Identitaires est de penser pouvoir régler nos problèmes et redresser notre civilisation à coup de zemmourisme (le soutien des désespérés désespérants) et de pro-sionisme, tout en restant dans un cadre démocratique et judéo-maçonnique par simple rejet épidermique du gauchisme ambiant et de l’étranger.

    Thaïs d’Escufon, féminine, courageuse et jolie (la politique s’arrête là chez certains de nos contemporains depuis la médiatisation de Marion Maréchal ex Le Pen et ça ne vole pas haut !), est évidemment d’une valeur morale supérieure à la moyenne. D’autant plus si on la compare à Mila, à la masse en général ou la pouillerie insupportable de la télévision. Elle a pu dire, chez le roi de la crétinerie Hanouna, qu’elle refusait le mariage mixte, l’invasion migratoire, l’islamisation de la France et a pu défendre l’identité charnelle de nos pays telle que nous la conceptualisons.

    Toutefois, suivre le débat entier de TPMP serait une perte de temps, disons en résumé qu’elle a calé quelques phrases intéressantes, et bien qu’elle passait pour un alien au milieu des métèques gauchisants – par l’effet d’une possible complaisance relative -, la présence de Jean Messiah et de Geoffroy Lejeune (quoiqu’assez antiraciste ; à Valeurs Actuelle…) a fait que cette petite ne s’est pas fait complètement dévorer par la meute islamo-gauchiste présente sur le plateau.

    Hanouna n’est ni un juif traditionnel ni très à droite, au fait il est l’incarnation du vide intersidéral.

  • Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

  • 5 commentaires




    Comme je ne regarde jamais les émissions de cet Hanouna, je n'ai pas eu connaissance de ce passage de G.I dans "la boîte à ridiculiser". J'en ai vu quelques extraits sur nos sites, suffisamment pour me dire comme à mon habitude: "Mais comme il faut être masochiste pour aller essayer de convaincre dans une telle émission un public qui doit avoir un QI à deux chiffres!" Il ne faudra donc pas s'étonner des retombées inévitables qui vont s'ensuivre (dissolution?). Je mets au défi les têtes de gondole de nos milieux d'aller à la télé pour exposer leur conception de l'existence! Le système mettra tous les rieurs de son côté et agonira les intervenants à coup de moraline et de politiquement correct. Les intervenants finiront laminés même s'ils sont très courageux. Ce qu'il faut comprendre est que nous vivons dans une société divisée, fracturée. Les médias appartiennent et sont gérés par nos ennemis profonds qui n'ont que haine et mépris pour nous. Quand les Gilets Jaunes se sont précipités chez Hanou(k)a ils avaient signé leur arrêt de mort. On ne dine pas avec le diable même avec une très longue cuillère! Donc on en revient à ce que je dénonce depuis des années: la naïveté crasse de certains parmi nous. Quand on a bien intégré le fait que les hommes n'ont pas hésité à tuer le Fils de Dieu, on peut comprendre qu'aller exposer ses idées radicales chez des gens qui n'ont que des idées toutes faites, c'est tout bonnement suicidaire. Au fait M. Rouanet et consorts iriez-vous défendre vos idées sur les plateaux de CNews, BFMTV, France5 etc...?Votre réponse m'intéresse car je ne prétends pas avoir tout compris...


    Répondre

    Je ne sais pas si j’accepterai de passer à une émission de télévision... A priori non, car on ne peut pas en placer une et ils ne garderont que les passages chocs en plus.


    Répondre

    La télévision était sensée cultiver le peuple, l'informer et le divertir intelligemment à ses débuts. Au fil des décennies la télévision est devenue un outil d'abrutissement et d'acculturation totale. J'ai connu la télévision à une chaîne dans les années cinquante et en noir et blanc! Aujourd'hui avec une télévision à vingt-six chaînes gratuites, certains soirs il n'y a rien à voir. Alors il faut préférer la lecture et l'écoute de la bonne musique à tous ces débats où tout le monde s'écharpe et se hurle dessus: de l'humanité réduite à une volière de perroquets...A la limite voir un bon vieux western est bien moins anxiogène qu'assister à ces faux débats et émissions politiques! La télévision est hypnotique, illusoire, manipulatrice, mensongère et utilisée à formater les cerveaux et anesthésier l'esprit critique. Ses buts sont électoralistes et marchands. La publicité à tellement envahi les écrans que c'en est à vomir. D'un côté ces pubs vous engagent sournoisement à vous métisser où à aller vous "évader" dans des paysages magnifiques en achetant des voitures à plus de 30.000 € et de l'autre on vous impose un avenir fait de confinements, reconfinements, de couvre-feux, d'amendes, de port de masques, de vaccins, etc... La télévision crée des schizophrènes. La télévision est donc un outil d'asservissement que seuls quelques esprits forts peuvent déjouer et utiliser intelligemment comme on utiliserait un poison pour guérir. D'ailleurs qu'est-ce qui constitue la télé? Des CHAINES! Mais la vraie culture est dans les livres et dans la vie réelle, avec les vrais gens. La "réalité virtuelle", oxymore incroyable, est le tombeau de l'imagination, de la créativité. Les gouvernants et autres manipulateurs cyniques et mal intentionnés ont très bien compris ce qu'ils pouvaient faire de la télévision. C'est donc le débat éternel du bien et du mal d'une chose; tout dépend de l'usage qu'on en fait...


    Répondre

    […] gauchiste Tatiana Ventôse. Sans évoquer bien sûr celles qui venaient déjà du milieu avec Thaïs (à laquelle l’espagnole nommée dans le titre ressemble plus politiquement) ou Vota par […]


    Répondre

    […] notamment avec notre égérie du jour qui deumeure rationnelle, surtout pour une jouvencelle. Isabel a même fait mieux que Thaïs d’Escuffon, c’est ce qui s’appelle faire passer les néo-zemmouriennes pour des ringardes, […]


    Répondre