• Le règne des apprentis sorciers et le neveu Kennedy



    L’ère covidesque pour 1.000 ans peut-être ?

  • Les deux « turcs allemands » supposément « sauveurs anti-Covid » – les cosmopolites essaient tellement de faire entrer à tout prix des non-blancs dans l’histoire européenne (lois Taubira, Avia, etc) que ça en devient risible même pour les allogènes et la gauche radicale qui osent y voir une nouvelle forme de racisme – qui participent au marché juteux des vaccins ARN, disent maintenant qu’il va falloir inoculer aux populations mondiales – et occidentales en particulier – des substances en tout genre chaque année, et ce, pendant toute cette décennie au moins. Il faut croire que la réinitialisation mondiale prend du temps à effectuer : #fullMillénarisme

    « Le COVID-19 pourrait encore provoquer des épidémies dans dix ans, a déclaré le créateur du premier vaccin approuvé au monde.

    Ugur Sahin, directeur général de la société allemande BioNTech, s’est associé à la société pharmaceutique américaine Pfizer et a mis moins d’un an pour faire approuver un vaccin. (…)

    Cependant, malgré les progrès réalisés, M. Sahin a déclaré lors d’une conférence de presse mardi qu’il pense que le virus pourrait survivre pendant plusieurs années. (…)

    M. Sahin a également appelé à la prudence sur la question de savoir si le fait de vacciner 60 à 70 % de la population mondiale serait suffisant pour éviter de nouvelles épidémies.

    « Si le virus devient plus efficace… nous pourrions avoir besoin d’une plus grande absorption du vaccin pour que la vie revienne à la normale. » (traduction D.P.)

    -*-

    Ajoutons que c’est très officiellement que la mafia vaccinale mondiale – quelque soit ses organisations – se défausse de toute responsabilité quant aux effets secondaires dû à leurs productions ARN : ce qui pose un gravissime problème d’éthique. De surcroît, cette vaccination généralisée, qui à vocation à devenir obligatoire, pose un autre soucis : celui du libre consentement des gens à accepter un traitement (loi de 2002) ; ce qui demande aussi la plus grande transparence quant à la composition de ce traitement (PS : l’administration de Pfizer est arrêtée en Australie pour cause de diffusion du VIH)… #fullDystopie

    Voici ce que dit le neveux de l’ancien président Kennedy, assassiné par l’État profond, à propos des disciples d’Harry Potter à la Albert Bourla :

    « Je voudrais attirer d’urgence votre attention sur des questions importantes liées à la prochaine vaccination contre le Covid-19. »

    « Pour la première fois dans l’histoire de la vaccination, les vaccins dits à ARNm de la dernière génération interviennent directement dans le matériel génétique du patient et modifient donc son propre matériel génétique, ce qui équivaut à une manipulation génétique, déjà interdite et considérée jusqu’à présent comme criminelle. »

    « Cette intervention peut être comparée aux aliments génétiquement modifiés, qui sont également très controversés. »

    « Bien que les médias et les hommes politiques banalisent actuellement le problème et réclament même déraisonnablement un nouveau type de vaccin pour un retour à la vie normale, cette vaccination reste problématique en termes de santé, de morale et d’éthique, mais aussi en termes de dommages génétiques qui, contrairement aux dommages causés par les vaccins précédents, seront irréversibles et irréparables. »

    « Chers patients, après un vaccin à ARNm sans précédent, vous ne serez plus en mesure de traiter les symptômes du vaccin de manière complémentaire. »

    « Vous devrez vivre avec les conséquences car vous ne pourrez plus être soignés simplement en éliminant les toxines du corps humain — tout comme une personne avec une anomalie génétique comme le syndrome de Down, le syndrome de Klinefelter, le syndrome de Turner ; pas plus que d’être guéri des maladies cardiaques génétiques, de l’hémophilie, la mucoviscidose, le syndrome de Rett, etc. — parce que le dommage génétique est irréversible ! »

    « Cela signifie clairement que si un symptôme vaccinal se développe après une vaccination à l’ARNm, ni moi ni aucun autre thérapeute ne pourrons vous aider, car les dommages causés par cette vaccination seront génétiquement irréversibles. »

    « À mon avis, ces nouveaux vaccins sont un crime contre l’humanité, un crime qui n’a jamais été commis de façon aussi flagrante dans l’histoire. »

    « Comme l’a dit le Dr Wolfgang Wodarg, médecin expérimenté : En fait, ce « vaccin prometteur » aux yeux de la grande majorité des gens devrait être INTERDIT parce qu’il s’agit d’ingénierie génétique ! » (relai Jeune nation).

    -*-

    Si ça continue, le virus G de Resident Evil II ne sera bientôt plus seulement un roman de jeu vidéo. Quant aux globalistes, qui ont enclenché la machine et qui n’osent plus l’arrêter, ils devraient mettre de l’eau dans leur vin, car les évènements, les mesures et les manipulations sont beaucoup trop visibles et/ou contraignantes. Cette menace est ce qu’il nous faillait pour  sortir de la léthargie populaire et rallier à nous plus de monde. A moins qu’ils préfèrent abdiquer leurs libertés concrètes pour les beaux yeux des bons à rien qui nous détruisent.

    Dernièrement le Dr. Perronne a reçu un bon soutien populaire, ce qui est encourageant pour la suite ; le combat continue (MPI) ! Les globalistes eux, ne jouissent d’aucun soutien populaire comme en temoignent les campagnes électorales de Biden contre Trump – tout ça est clairement inorganique, artificiel et néfaste. Ils vont si loin que même des occidentaux – assez vulgaires – du showbusiness n’en peuvent plus que ça soit un Jean-Marie Bigard ou un combattant de MMA quebecois (E&R) ! #fullAutisme.


  • Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

  • 2 commentaires




    Ces mesures sont en plus globales. Voir l'article JN sur le Brésil. Amitiés nationalistes !


    Répondre

    L’Ouverture de la chasse, c’est pour très bientôt les amis... Haut les cœurs ! Mont-joie Saint Denis !


    Répondre