• Le régime jette Hervé Ryssen en taule ! (Florian Rouanet)



    La démocratie en France envoie officiellement un écrivain derrière les barreaux.

  • « Aussi longtemps qu’on ne le prend pas au sérieux, celui qui dit la vérité peut survivre dans une démocratie. »

    Nicolás Gómez Dávila, Escolios a un texto implícito, citation traduite par Michel Bibard (2002).

    « Les gouvernements dits autoritaires ne tolèrent pas les attaques contre les fondements du régime ; en cela, ils ne sont que logiques avec eux-mêmes, ils ne trompent personne. La Démocratie ne le tolère pas non plus : en cela, elle se renie elle-même et n’est, à son tour, qu’une dictature déguisée, la pire, la plus ignoble, la plus dangereuse des dictatures, parce que la plus hypocrite et la plus insidieuse. Les heureux citoyens d’une démocratie sont libres, comme le condamné à mort est libre de se déplacer, les chaînes aux pieds, sur les deux mètres carrés de sa cellule… »

    Jean Haupt, Procès de la démocratie (PDF).

    Introduction :

    C’est tout le propos du nationaliste et salazariste Jean Haupt dans son véritable réquisitoire nommé « Procès de la démocratie ». Effectivement, la démocratie – régime des médiocres et des cuistres par « excellence » -, comme tout régime, châtie ceux qui s’attaquent à ses fondements, mais c’est justement en ce point qu’elle se trahit, qu’elle entre en contradiction avec elle-même et qu’elle se trouve être plus perverse que les régimes dictatoriaux. De la même façon, c’est un régime qui dit ne pas avoir de dogme, tout en faisant de la démocratie son dogme (songeons à l’existence des Partis politiques, du Parlement et de ladite laïcité républicaine quasi « religieuse »…).

    Cet événement laisse donc songeur, une fois de plus, concernant la nature des démocraties en Occident. D’autant que ses partisans se sont longtemps targués, contre les « dictatures », de ne pas faire d’autodafé contre la « culture » et de ne pas envoyer au trou des auteurs pour de simples écrits ou productions !

    Σ

    L’auteur :

    La liste des ouvrages d’Hervé Ryssen* (voir ci-dessous) offre de véritables enquêtes journalistiques à propos du monde judaïque vu par un « goy ». Il y a dedans, en effet, une certaine désinvolture et une irrévérence assez caractérisée à l’égard du « judaïsme politique » ; ce qui explique d’ailleurs pourquoi « M. Lalin » a servi de paratonnerre cette fois-ci… Antérieurement, le révisionnisme scientifique – appliqué à la Seconde Guerre mondiale – était quasi exclusivement ce qui pouvait mener à la case prison – en ligne directe – à l’instar de la pioche de carte au Monopoly. De surcroît, Ryssen est un personnage loquace et fougueux, ses provocations brutales – souvent effectuées face caméra – n’ont pas dû aider à calmer ses opposants bien identifiés.

    Dans notre démocratie communisante, les choses évoluent promptement et de mauvaise sorte en matière repressive. Dès lors, la chasse aux sorcières reprendra de plus belle. Ajoutons, tout simplement, que le procédé du système sonne comme un avertissement pour nous tous comme l’a rappelé avec justesse le camarade Projet KO.

    -*-

    L’affaire et conclusions :

    En se rendant, jeudi matin, à une convocation de la Police, Hervé Ryssen a été retenu puis transféré à Fleury-Mérogis pour une durée de dix-sept mois. Cela faisant suite à ses propos tenus dans une vidéo titrée « Les juifs, l’inceste et l’hystérie » où on l’entendait exposait les raisons laissant à penser que le peuple juif serait incestueux (cf. Le Parisien).

    Comme pour les hommages à Pierre Sidos, la dénonciation de l’embastillement d’un Hervé Ryssen est encore trop limitée aux sites de « notre sphère » (Jeune Nation, Égalité & Réconciliation, Démocratie Participative, etc.), or cela devrait dépasser largement nos frontières sociales tant la liberté politique des citoyens français (de souche, ça va mieux en le disant !) est en danger…

    Chaque chose en son temps, au-delà de tous les conflits personnels qui peuvent surgir entre nous, remettons l’église au milieu du village et sachons raison garder : il nous faut faire « l’union sacrée » derrière Ryssen le temps son incarcération, ne serait-ce que par honneur, et ce, nonobstant les nombreuses œillades qu’il avait lancées à un Éric Zemmour (lesquelles étaient, hélas, souvent pleines d’admiration…).

    Il est temps de le soutenir publiquement, au risque de faire partie de l’assemblée des grandes pleutreries lassantes et sempiternelles de la droite molle. Maintenant rassérénons la situation et conservons le calme des vielles troupes.

    Voici mon plaidoyer ! Afin de suivre la page publique de ses soutiens de E&R c’est ici.

    Ultime message d’Hervé Ryssen.

    Enfin, il est à noter qu’actuellement, deux actualités font la une au sein de la dissidence et sont franchement liées à la question judaïque. À savoir : 1. la détention d’Hervé Ryssen dans les geôles de la République & 2. les « propos antisémites » du rappeur métis Freeze Corleone (les dossiers d’E&R).

     

    * Livres (cf. WikiPedia) :

    • Les Espérances planétariennes, Levallois-Perret, éd. Baskerville, , 430 p., 22 cm.
    • Psychanalyse du judaïsme, Levallois-Perret, éd. Baskerville, , 397 p., 22 cm.
    • Le Fanatisme juif : Égalité – Droits de l’homme – Tolérance, Levallois-Perret, éd. Baskerville, , 395 p., 22 cm.
    • La Mafia juive : Les Grands Prédateurs internationaux, Levallois-Perret, éd. Baskerville, , 395 p., 22 cm.
    • Le Miroir du judaïsme : L’Inversion accusatoire, Levallois-Perret, éd. Baskerville, , 397 p., 22 cm.
    • Histoire de l’antisémitisme : vue par un goy et remise à l’endroit, Levallois-Perret, éd. Baskerville, , 432 p., 22 cm.
    • Le Racisme antiblanc : Assassins d’hommes blancs – Tueurs, violeurs de femmes blanches, Levallois-Perret, éd. Baskerville, , 320 p.
      Notice bibliographique apparemment absente du Catalogue général de la Bibliothèque nationale de France.
    • Comprendre le judaïsme, comprendre l’antisémitisme, Levallois-Perret, éd. Baskerville, , 144 p., 15 cm.
    • La Guerre eschatologique : La Fin des temps dans les grandes religions, Levallois-Perret, éd. Baskerville, , 185 p., 22 cm.
    • Les milliards d’Israël : Escrocs juifs & financiers internationaux, éd. Baskerville, , 330 p., 22 cm.
    • Satan à Hollywood, éd. Baskerville,
    • L’Antisémitisme, sans complexe ni tabou : Plaidoyer pour la liberté d’expression, éd. Baskerville, , 272 p.

    Projet KO

    Le Clan


  • Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

  • 6 commentaires




    […] https://integralisme-organique.com/2020/09/le-regime-songe-t-il-a-jeter-herve-ryssen-en-taule/ […]


    Répondre

    Qu' Hervé Ryssen ait à un moment,( par souci d'objectivité?), reconnu que M. Zemmour avait dit des choses justes (qui n'en dit pas au-moins une fois par jour!) ne faisait pas de lui un collabo de la petite communauté ou de le soupçonner d'être passé à l'ennemi comme le ressasse à longueur de vidéos un certain Ploncard d'Assac. Je crois que son incarcération aux motifs sus cités dans l'article suffit à prouver le contraire. On peut ne pas être d'accord avec certaines positions d'une personne de "notre camp" sans pour autant le vouer aux gémonies. Ce qui compte en ces temps qui se durcissent est ce qui nous est commun. Ici c'est le nationalisme et la lutte contre les forces dissolvantes de la France, fille aînée de l'Eglise tombée dans l'apostasie en 1789. Il ne faudra pas s'étonner après cela que la "Dissidence" se porte si mal et risque de s'éparpiller quand "La Bête" enverra ses chiens de courre faire le ménage. Nous espérons que M. Ryssen supporte son incarcération et qui sait, que cette épreuve l'ouvre à Dieu. Nous prions pour lui...


    Répondre

    En effet, je ne suis pas de ceux qui l'accusent de « sionisme objectif », ce serait ridicule, en revanche, ses différentes publications ne plaidaient pas pour une simple « objectivité », elles allaient plus loin concernant Zemmour (ou le RN). C'était un positionnement assez sentimental du reste. Éric Zemmour n'a pas donné tous les gages au nationalisme pour paraître acceptable et je doute que ses racines l'en empêchent ! Mais n'en parlons plus, c'est presque hors sujet de tabler dessus à l'heure de la privation de sa liberté - chose qui semble tous nous menacer. Et comme vous le dites si bien, c'est logique de ne pas être d'accord à 100 % avec un camarade du même camp, le contraire n'existe pas et c'est aussi ce qui nous enrichit parfois un peu. J'espère également qu'il est encore possible à Hervé Ryssen d’étudier et de rédiger durant ces temps difficiles.


    Répondre

    " TOP 26 SITES NATIONALISTES PRO-BLANC LES CENSURES MONDE " by White Only Network © ✔️ http://www.ribinad.com/forum/viewtopic.php?id=278 ✔️ http://whiteeuropeonly.canalblog.com/archives/2020/02/11/38015829.html


    Répondre

    […] Le régime jette Hervé Ryssen en taule ! […]


    Répondre

    […] toujours les articles chocs sur l’actualité (conflit avec PPA ou emprisonnement de Ryssen) font de 10 à 15 fois plus de lectures que les autres articles (même l’hommage à Sidos est […]


    Répondre