• Le Livret du Chef de Nid de Cornéliu Codreanu



    Un fascisme roumain et européen.

  •                                              Cette brochure a été une véritable Révélation pour nous. Pour cette raison nous reproduirons les mots d’un historien roumain célèbre avant la fin de l’article.  Codreanu a été un vrai militant qui a donné sa vie au combat anti-communiste et chrétien. Il a été assassiné en 1938 par les sbires du roi Karol. Pourtant Codreanu était un anti-communiste dur.  Pourquoi alors a-t-il été la cible du roi ? Nous allons vous reproduire ces mots en guise de réponse : “Une vieille paysanne aux cheveux blancs fit le signe de la croix sur sa poitrine et nous murmura: L’envoyé de l’Archange Michel” (in Massimiliano Ribaric “Blood Axis” éditions Camion noir, p.275) Le roi Karol avait en 1938 une maitresse juive et notre Chef Codreanu était “contre la domination juive de notre pays” (in “Le Livret du Chef de Nid” op.cit.p.44).

                                                La Legion “Garde de Fer” animée par Codreanu luttait contre l’invasion étrangère et contre la fausse démocratie puisque cette dernière est “au service de la grande finance internationale juive” (op.cit.p.49). Comme il l’a exprimé sur le manifeste du titre Codreanu souhaitait “en finir avec l’existence banqueroutière de l’état démocratique fondé sur l’idéologie périmée de la Révolution Française” (op.cit.p51).

                                              L’historien Roumain Nicholas M.Nagy- Talavera ajoute : “un homme grand, à la beauté sombre, vêtu d’un habit clair de paysan roumain, arriva au galop dans la place sur un cheval blanc. Il s’arrêta près de moi et en lui je ne vis rien de monstrueux ou de mauvais. Au contraire.  Son sourire, sincère comme celui d’un enfant, irradiait au dessus de la foule misérable…Le mot charisme paraît inapproprié pour définir la force particulière qui émanait de cet homme” (in Ribaric, op.cit,p.274).

                                                Corneliu Zelea Codreanu était “un homme d’action pour la Roumanie nouvelle” (in Livret du Chef de Nid, op.cit.,p.25). Mais malheureusement le mauvais instinct de la maîtresse royale juive a décidé de l’exterminer afin que le pays plonge dans l’enfer communiste. Pour plusieurs intellectuels comme Michael Moynihan, le chanteur du groupe Blood Axis, Codreanu est un Saint. Mais pas reconnu comme tel par l’église roumaine d’aujourd’hui.

    Dionysos Andronis.

    Bibliothèque dissidente.


  • Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !