• La famille devant l’universel, découverte de « Es mi madre» du chanteur colombien « Jhonny Rivera »



    Pepito mi corazón, ¡estoy muy emocionado!

  • [Retranscription d’un article de la Phalange Saint-Martial] La Phalange qui représentait Deus Vult en Nouvelle Aquitaine (Sud-Ouest) se devait, en bonne province frontalière avec l’Espagne (le voisin des Pyrénées), de vanter un peu la culture hispanisante, au-delà de ses classiques références occitanes et romanes.

    Nous vous faisons découvrir un chanteur colombien qui dédit cette jolie chanson, imprégnée de christianisme, à sa chère et tendre mère, en soulignant tout ce que chaque fils aimant pourrait penser de la sienne. On peut constater que « l’artiste » a fourni un effort de sobriété jusque dans le  tournage vidéo (ce qui est beaucoup demandé à un Sud-Américain contemporain…) où il est aux côtés de sa mère paysanne ayant porté 4 enfants.

    La famille est la cellule de base de la société, son premier cercle dans lequel toute la hiérarchie du Bien commun est inscrite, ainsi c’est un cercle de nature plus petite, mais en même temps plus charnelle. Il y a ici quelque chose d’universel dans l’amour de sa famille propre.

    Ci-dessous se trouve une traduction quasi-littérale (il est difficile de demeurer fidèle à l’esprit d’une langue, mais cela a le mérite de donner une idée des belles paroles contenues dans cette chanson) :
    Je possède la meilleure femme du monde,
    Elle ne me trahit pas,
    Elle ne me mens pas,
    Elle ne me quitte pas
    Elle souffre quand je souffre,
    Elle pleure quand je pleure,
    Elle est celle qui me protège comme un bouclier,
    Et quand je me trompe, elle est mon soutien.
    
    Chorus:
    C'est ma mère,
    La femme la plus divine,
    Dieu l'a fait avec toute sa noblesse,
    Elle est si tendre qu'elle illumine ma vie,
    De plus, elle est pleine de patience,
    Ma mère est la source qui de mon inspiration,
    Et avec plaisir, je chante lui mes chansons,
    «Pa'agradecerle pas alcazaria» ma vie,
    Elle est la reine qui hante mes rêves.
    
    C'est celle qui sacrifie quelques heures de son sommeil,
    En attendant son fils qui n'est toujours pas rentré,
    Derrière le rideau, elle espère son retour,
    Pour pouvoir dormir malgré qu'elle se lève tôt,
    Je me demande si avec l'argent on pourrait payer ce que l'on doit à une mère,
    ses efforts, ses larmes, ses cheveux gris qu'elle a obtenu à l'usure,
    pour leurs enfants et leurs petits-enfants... ?
    
    Chorus:
    C'est ma mère qui m'a donné la vie,
    Pas seulement cela mais elle vous a donné la vôtre,
    Pour ma mère je voudrai mes objectifs atteints,
    Car elle a déjà remplie les siens,
    Ma mère est la source de mon inspiration,
    Et avec plaisir je lui chante mes chansons,
    Une vie de remerciement ne suffira pas à lui rendre ce que je lui dois,
    Elle est la reine qui hante mes rêves.
    
    *
    * *
    
    Les paroles en espagnole :
    
    Yo tengo la mejor mujer del mundo
    Ella nunca traiciona
    Ella nunca me miente
    Ella no me abandona
    Ella es la que sufre si yo sufro
    Ella es la que llora cuando lloro
    Ella me protege y es mi escudo
    Y si me equivoco ella es mi apoyo
    
    Coro:
    Es mi madre
    La mujer mas divina
    Dios la hizo con toda su nobleza
    Es tan tierna y mi vida ilumina
    Solo ella esta colmada de paciencia
    Es mi madre la fuente que me inspira
    Y con gusto le canto mis canciones
    Pa'agradecerle no me alcazaria la vida
    Ella es la reina dueña de mis ilusiones
    
    Quien sacrifica unas horas de su sueño
    A la espera del hijo que no ha llegado
    Tras la cortina ella espera su regreso
    Y asi dormir y levantarse temprano
    Yo me pregunto si hay dinero que alcanze para pagar a una madre
    sus desvelos, sus lagrimas, sus canas su desgaste que ha sufrido
    por sus hijos y sus nietos.
    
    Coro:
    Es mi madre quien me ha dado la vida
    No solo eso me ha dado la suya
    Para mi madre ver mis metas cumplidas
    Para ella es ya cumplir las suyas
    Es mi madre la fuente que me inspira
    Y con gusto le canto mis canciones
    Pa' agradecerle no me alcanzaria la vida
    Ella es la reina dueña de mis iluciones

    Chanson pour son père.


  • Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

  • 2 commentaires




    […] vous avez pu découvrir la jolie chanson Es mi madre (C’est ma mère) du chanteur hispanique (colombien en particulier) Jhonny Rivera, ainsi, pour rééquilibrer un peu les choses, Nous jetons un œil du côté germanique ; […]


    Répondre

    […] avions déjà parlé dans ces colonnes de ce chanteur de variété/pop colombienne qui faisait l’éloge de la famille par le biais d’une chanson sur sa mère. Cette fois-ci, nous vous proposons la même dédicace envers l’amour du père. Le texte est […]


    Répondre