• Le trépas de l’abbé Anthony Cekada (1951-2020)



    Un fidèle ministre du Seigneur nous a quittés.

  • L’abbé A. Cekada, ex-professeur de séminaire et confrère américain, est mort à 69 ans dans sa résidence paroissiale à West Chester (Ohio). Cela faisait quelque temps qu’il avait des soucis de santé (accidents vasculaires cérébraux, traitement contre le cancer, etc.), son rappel à Dieu a été annoncé sur Twitter par Mgr. Daniel Dolan, le 11 septembre 2020 (soit 7 jours après le décès de Pierre Sidos).

    « Le P. Cekada est mort paisiblement ce matin, entouré de prière et bien fortifié par les sacrements de l’Église. Souvenez-vous de cette âme sacerdotale bonne et généreuse dans vos prières. Les funérailles sont prévues jeudi matin, avec une veillée mercredi au soir. » (source)

    Il est de ces pertes qui laissent un grand vide ; voilà un homme – et en l’occurrence un clerc – qui ne sera jamais remplacé. L’abbé Cekada était remarqué et connu pour son humour et pour ses différents travaux : un véritable pourfendeur de lefebvristes !

    Pensez à offrir vos prières pour le repos de son âme.

    Requiescat in pace.

    -*-

    « Mort à l’Arrivée… » :

    « Dans cette vidéo d’une bonne trentaine de minutes qui nous vient du site EdudesAntimodernistes.fr, l’Abbé Anthony Cekada revient sur le livre True or False Pope (Vrai ou Faux Pape), qui serait, d’après la FSSPX, une réfutation définitive du sédévacantisme. Dans cette analyse, les différents chapitres du livre sont (littéralement…) décortiqués ; les erreurs élémentaires sont soulignées ; et une présentation de la « Papauté de carton » (à laquelle se rattache tous les faux tradis) est expliquée… Bien que la vidéo ait bientôt un an, elle est toujours d’actualité. »

    Σ

    « Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper ».
    Acte de Foi.

    « Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu’il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu’Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi ».
    Léon XIII, Satis cognitum.


  • Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !